V1 – Livre 1 – Chapitre 2 : La Comté ra-contée (2/2)

L’histoire des Hobbits continue aujourd’hui avec la suite de la présentation de la Comté !


Volume I : 4 races pour les gouverner toutes
Livre 1 : Concerning Hobbits

Liens : Le Sommaire
Page précédente: Volume I – Livre 1 – Chapitre 2 : La Comté ra-contée (1/2)

Retrouvez toutes les publications dans le menu principal (tri par volume/livre) ou sur la page d’accueil.
Le dessin utilisé pour le titre de l’article provient de la magnifique oeuvre de Roger Galland.


Chapitre 2 : La Comté Ra-contée (2/2)

Dans la première page de ce chapitre, nous avions découverts ensemble l’histoire de la Grande Migration des Semi-Hommes.

Partis du Val d’Anduin dans les années 1050 du troisième age, nos hobbits avaient voyagé vers l’Eriador, traversant les Monts Brumeux avant de se regrouper – pour la plus grande partie d’entre eux – aux alentours du Pays de Bree. Les années passèrent, et c’est en l’an 1601 T.A. que le Roi Argeleb II autorisa les hobbits à s’installer dans un pays qu’ils pourraient désormais considérer comme le leur : la Comté.

Près de 600 années de migration avant de prendre place dans ce pays vert à l’ouest du Brandevin.

Suivez moi, on emménage !

Le Brandevin.

Dire que la création de la Comté a été express n’est pas un euphémisme. En quelques tours de main, le Roi Argeleb deuxième du nom, octroya rapidement aux frères Marcho et Blanco les terres à l’Ouest du Brandevin.

Auparavant, la Comté n’était qu’une terre dépeuplée du Royaume d’Arnor, le terrain de chasse préféré de son seigneur, et je suis sûr que la pression des habitants du Pays de Bree (qui devaient en avoir marre de voir leurs réserves de nourriture disparaître) a poussé elle aussi le Roi d’Arthédain à accepter rapidement l’offre des deux hobbits.

En l’an 1601, nos deux hobbits prennent donc possession de la terre promise en compagnie de leurs congénères habitants les alentours de la ville de Bree. Dans les années qui suivirent, les hobbits restés dans le Pays de Dun se joignirent (en grande partie) à la compagnie et la plupart des semi-hommes de la Terre du Milieu se trouvaient dans la Comté dans les années 1630.

On notera que le Roi Argeleb II a tout de même fixé trois conditions à l’époque : la Comté contre votre loyauté, entretenez moi ces routes et ces ponts, et portez aide à mes messagers s’ils traversent votre pays ! Des conditions sages et honnêtes.

Mon bô pays

Mais alors, la Comté, à l’Ouest du Brandevin, mais jusqu’où ?

Le territoire offert par le Seigneur du Royaume d’Arthedain est assez grand en fait. 55 000 km² selon les dernières estimations !
55 000 km², c’est a peu près la superficie de la Croatie et un peu plus grand que les Pays-Bas.
Les limites de ce pays sont assez claires dans le sens de la largeur, un peu moins dans le sens nord-sud. Comme mentionné dans l’accord de départ, la frontière Est de ce pays est délimitée par le fleuve du Brandevin et à l’Ouest, c’est les Hauts Reculés qui font office de dernier bastion Hobbit (soit près de 200km).
Au nord, la limite de la Comté se situe un peu avant le lac Evendim (dans les Landes du Nord) et au sud, les Marais du Brandevin délimitent plus ou moins le pays (près de 250km).

Ancien territoire de chasse du Roi, ce pays est géographiquement parlant assez plat. Pas de grand sommet à l’horizon, pas de grandes falaises, c’est sûrement pour éviter de grimper si haut que les hobbits ont choisis ce pays. On notera tout de même quelques collines assez connues comme celles des Hauts Reculés ou encore les Collines Vertes.

Au niveau de la météo, ne vous prenez pas trop la tête avant de vous y rendre puisque les saisons sont généralement bien respectée et la météo y est équilibrée. Le quartier Nord est préconisé pour les sports d’hiver !

Villes, villages, et Quartiers

Rapidement, les hobbits divisent sans aucune raison valable le pays en 4 quartiers. Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué ?
Réunion organisée, carte posée sur la table, on fait une grande croix sur la Comté et hop, on a nos 4 quartiers et on peut retourner manger !

Carte d’une partie de la Comté par C.Tolkien

Le Quartier Nord

Le village de Castelorge au nord.

Le plus froid des quartiers de la Comté, évidemment. Situé au sud du lac Evendim, dans les Landes du Nord, le quartier est surtout connu pour la célèbre Bataille des Champs Verts (prochain chapitre…). La forêt de Bindbole y est un lieu de chasse privilégié des Hobbits et l’orge et l’avoine qui poussent dans ce quartier sont d’une très grande qualité.
La météo y étant plus froide que dans les autres parties de la Comté, il n’est pas étonnant de savoir que ce quartier est un des moins peuplé de la Comté. Les deux villages les plus connus de cette région sont Long Cleeve (jamais traduit…) et de Courtavoine (Castelorge dans le jeu, ce qui est bien plus joli selon moi !).

Note: ce quartier est assez bien représenté dans le jeu, Castelorge et la forêt de Bindbole font partis de l’aventure bien que la première soit située sur la carte de l’Evendim.

Grand’Cave, ville du Maire…

Le Quartier Ouest

Surement le quartier le plus vallonné avec la présence des Hauts Reculés et des Hauts Blancs, il reste le quartier le plus peuplé de toute la Comté. Les principaux villages du pays y sont d’ailleurs référencés comme Grand-Cave et Hobbitebourg mais aussi Lézeau et Bourg de Touque. Un quartier peuplé et aux paysages divers et variés entre collines, marais, champs, bois, et ruisseaux.
Si vous voulez mon avis, c’est dans ce Quartier Ouest qu’il faudra poser vos valises lors de votre prochain séjour dans la Comté si vous souhaitez profiter des meilleures tavernes et d’un nombre accru d’activités.

Note: ce quartier s’arrête au niveau des Hauts-Blancs dans le jeu. Nous n’avons ainsi pas accès aux lieux plus à l’Ouest. 

Le Quartier Est

Le village de Stock.

La grande route de l’Est traverse ce quartier densément peuplé (difficile de savoir s’il l’est plus que le quartier Ouest d’ailleurs, si on y inclu le pays de Bouc, peut-être bien!). On y trouvera aussi les Collines Vertes et le Fleuve du Brandevin pour des paysages assez plats mais variés. La région du Maresque y est très fertile et les villages principaux de ce quartier sont Stock, La Grenouillère et évidement le Pays de Bouc qui y est plus ou moins rattaché.
En plus des terres fertiles du sud de ce quartier, on trouvera aussi au nord la seule carrière Hobbit de la Comté.

Note: encore un quartier très présent dans le jeu. Seules les terres au sud du Maresque ne sont pas présentes.

Le pays des Collines Vertes.

Le Quartier Sud

Une météo plus douce et plus clémente, moins d’intempéries, un quartier idéal pour y faire pousser de l’Herbe à Pipe et des vignes ! Un quartier principalement connu pour ça d’ailleurs puisqu’il reste à mon avis un des quartiers les plus énigmatiques de la Comté. Le village de Longoulet y est un lieu incontournable pour tous les amateurs d’herbe à pipe mais sinon, vous partez un peu à l’aventure en vous rendant dans cette partie de la Comté.

Note: un quartier presque complètement absent de la carte du jeu, si l’on enlève la partie la plus au nord traversée par les Collines Vertes.

Ces 3 derniers quartiers (sauf le Nord, donc) se rejoignent en un seul et même point nommé avec une créativité accrue “la Pierre des 3 quartiers”.

La pierre des 3 quartiers.

Politique de Hobbit

La politique chez les hobbits est bien simple à comprendre.
De la création de la Comté à la chute du Royaume d’Arthedain, les hobbits sont sous le régime du Roi Argeleb II qui leur a offert ce pays. Les années 1900 du Troisième Age marquent la fin du Royaume d’Arnor et les hobbits, bien qu’ayant respectés leur serment en envoyant une petite compagnie d’archer aider le Roi, se détachèrent peu à peu du Royaume et commencèrent à s’organiser politiquement entre-eux.

Will Piedblanc, Maire de Grand’Cave.

L’autorité du Roi disparue, la fonction de Thain fut créée et ses habilitées définies : être responsable de l’Assemblée des Hobbits et des Armées. Un emploi assez fictif si vous voulez mon avis, plus honorifique qu’autre chose et sans aucune élection ! Les familles se succédèrent dans ce rôle, notamment les Touques.

Le deuxième rôle officiel de la Comté fut celui de Maire de Grand-Cave, élu tous les 7 ans lors de la fête de l’été des Hauts Blancs. Une fonction qui demandait un estomac solide puisque la convenance imposait que le Maire préside tous les banquets… A cela, nous pouvons aussi mentionner que le Maire était aussi responsable de la poste et des Shirriffs de la Comté. Une position idéale pour les gros mangeurs, voilà ce que j’en pense.

A ces deux rôles, on peut aussi ajouter celui de maître du Pays de Bouc qui imposait la gestion de cette enclave un peu particulière de la Comté.

Bien qu’ayant des fonctions différentes, le Thain et le Maire ne s’occupent en général que de petites affaires sans grandes importances, la Comté étant un lieu plutôt propice à la paix.

Le Pays de Bouc

Cette ville hobbit a une histoire un peu particulière. Si vous vous souvenez bien, le Roi donna les terres à l’Ouest du Brandevin aux hobbits et non pas celles à l’Est.

Chateau-Brande dans le Pays de Bouc

En 2340 T.A., un hobbit du nom de Gorhendad Vieilbouc traversa le fleuve et alla s’installer avec sa famille de l’autre côté de la rive tout en prenant soin de se rebaptiser lui-même Brandebouc (ça fait plus noble!).

La rive Est du Brandevin fut alors colonisée durant les années suivantes et le Pays de Bouc s’élargit peu à peu, flirtant avec la Vieille Forêt. Afin de se protéger de celle-ci, une grande Haie fut construite et devint la frontière la plus à l’Est de ce pays de Hobbit.

Bien qu’un peu plus bizarres et aventureux que les autres, les habitants de ce quartier continuèrent à fréquenter les Hobbits de la Comté et les liens ne se brisèrent pas, si bien qu’on peut presque affirmer que le Pays de Bouc faisait partie de la Comté, tout en étant une région autonome de celle-ci, sous l’autorité du Maître du Pays de Bouc.

Marche vers l’Ouest
Quelques années après la victoire contre le méchant au Grand-Œil, Aragorn offrit aux hobbits les terres avoisinants les Collines des Tours, à l’Ouest des Hauts reculés. Par la suite quelques Hobbits s’installèrent dans cette région, notamment les Bellenfant, descendants de ce bon vieux Sam Gamegie et gardiens du Livre Rouge.

Et le Seigneurs des Anneaux Online, dans tous ça ? 

~Cliquez pour agrandir~
En bleu : la Comté
En jaune : la Comté sur LotRO

La Comté en Eriador et sur Lotro

Mon avis serait de dire que les terres que nous avons dans le jeu sont parfaitement bien représentées. Chaque petit village a sa particularité tout en étant profondément ancré dans les mœurs et les coutumes de la Comté. Géographiquement et visuellement, cette région réussie – je trouve – à retranscrire fidèlement et très proprement la description faite par le Seigneur Tolkien.

Certes, les mesures ne sont pas bonnes et certains villages auraient pu être mieux placés mais le tout est parfaitement cohérent avec la vision que j’avais de ce pays de Hobbit.

J’espère toujours que ces maudites portes bloquant l’accès vers l’Ouest soient un jour ouvertes afin de découvrir les autres villages et monuments du quartier Ouest (Collines des Tours <3) et je ne serais non plus pas contre une petite visite du village de Longoulet. J’ai un stock d’herbes à pipes à refaire !


Qu’il est appréciable de se balader dans ce petit pays verdoyant, aux ennemis presque totalement absents.

Voilà qui conclus ce chapitre sur la géographie et l’histoire de la création de la Comté.

Partis du Val d’Anduin après les années 1050 T.A., dispersés en Eriador, puis regroupés dans ce pays donné par le Roi Argeleb II en 1601 T.A.. Voilà l’histoire des Hobbits de la Terre du Milieu.

Si vous avez des questions ou des remarques, n’hésitez surtout pas !

Dans le chapitre suivant, petit cour d’histoire avec un zoom sur les Hobbits Fameux de la Comté ainsi que sur les événements marquants (ou non d’ailleurs) qui ont eu lieu dans ce pays.

Page suivante : Chapitre 3 : Histoires de Hobbits


A bientôt,

~Yao

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :