Volume I – Introduction

Il était une fois, la Terre du Milieu…


Article précédent: Le Sommaire 

Volume I : Quatre Races pour les Gouverner Toutes !

Introduction :

La Terre du Milieu imaginée par Tolkien se compose de nombreuses choses.
Un paysage magnifique, varié et qui bouge assez durant les Ages, et des habitants tout aussi divers.

Avec le premier volume de cette histoire de la Terre du Milieu Online, je vous propose de nous attarder ensemble sur les 4 grandes races du monde de Tolkien.

Qui sont les Elfes, les Hommes, les Hobbits et les Nains ? D’où viennent-ils ? Où peut-on les trouver en Terre du Milieu Online ?
C’est cette question qui sera le fil conducteur de ce premier Volume des Histoires de Yao.

Avant d’entrer dans le vif du sujet, il me parait raisonnable de vous parler un peu de la création de la terre accueillant les Elfes, Nains, Hommes et autres Semi-Hommes. Une création compliquée que je vais tenter de simplifier (un peu) pour vous.

©2015-2017 kittyninjafish

La Création d’Arda et de ses peuples :

Parler de la création de la Terre du Milieu nécessite tout d’abord quelques informations sur Eru Iluvatar (= en sindarin : “Unique père de Tout”).
Eru Iluvatar est la première puissance de l’univers imaginé par Tolkien. Un dieu suprême en quelque sorte, omniscient et tout puissant qui s’ennuyait fermement de sa solitude. Un matin, en prenant son café, il décida de créer l’univers tout entier, , pour se changer un peu les idées. Une grande maison, c’est plutôt cool, mais il faut quelques copains pour s’amuser un peu et c’est ainsi qu’après avoir fini son café et sa tartine, il créa les Ainurs, le premier peuple.
Un soir, chantant avec ses camarades fraîchement crées, ils imaginèrent ensemble Arda, la Terre du Milieu et c’est ainsi qu’Eru Illuvatar créa cette terre sublime que nous connaissons tous aujourd’hui.

Les plus puissants Ainurs, au nombre de 15, décidèrent de descendre du ciel pour aller vivre sur cette terre toute neuve. Ces 15 là se firent ensuite appeler les Valar (ou Vala, au singulier).
Chacun avait plus ou moins sa propre spécialité, l’eau, la vie, les rêves, les plantes, pour ne citer que celles là.
En plus de ces 15 Valar, d’autres Ainurs, moins puissants, prirent aussi place en Terre du Milieu. Un peu à la manière de servant, les Maiar étaient plus ou moins rattachés aux Valar. Il est à noter qu’il existe un méchant (comme toujours) Valar, Melkor, qui sera banni par la suite.

Pour résumer et simplifier, Eru Iluvatar (Dieu) créa Eä (l’univers) puis les Ainurs (des demi-dieux). Ils imaginèrent ensuite Arda, la Terre du Milieu, que les Ainurs les plus puissants (Valar) et moins puissants (Maiar) peuplèrent.

© Standing Stone Games

Arrivent ensuite les premières races sur la Terre du Milieu : Les Enfants d’Iluvatar. Les Elfes d’abord, les Hommes en dernier.
Les Nains furent créés par Aulë, l’un des Valar. De la création des Hobbits, on ne sait pas grand chose, si ce n’est qu’ils sont plus proches des Hommes que des autres races de la Terre du Milieu.

L’objectif de cette introduction n’est pas de vous faire le détail des 4 races, puisque c’est le but du volume tout entier, mais vous pourrez désormais placer l’apparition des Hommes, Hobbits, Nains et Elfes sur une partie de la chronologie de la Terre du Milieu.

Voici quelques précisions sur l’apparition des 4 races :

Les Elfes

Les Elfes sont les aînés, les Premiers-Nés des Enfants d’Iluvatar.

Ils apparaissent comme par magie en Terre du Milieu en l’an 1050 des Années des Arbres et sont les premiers êtres vivants (hors faune/flore) à fouler l’herbe d’Arda depuis les Ainurs.

Pour la petite histoire, la légende raconte qu’ils apparaissent au nombre de 144 précisément… Le premier Valar à découvrir l’apparition des Grandes-Oreilles est ce bon vieux-et-méchant Melkor. S’ennuyant ferme dans ce monde peuplé d’Ainurs, il décida d’en capturer un petit nombre pour voir s’ils étaient de bonne compagnie.

Evidemment, nous le savons tous, les elfes ne sont pas très drôles au jour le jour, et Melkor, dans sa grande bienveillance, décida de les soumettre à la torture et à un relooking extrême. Ainsi naissent les premiers orques de la Terre du Milieu…

Les Hommes

Des Elfes, des Valar, des Maiar, la faune et la flore, c’est bien beau tout ça, mais il nous faut quelques mortels pour s’amuser un peu non ?

Les hommes, créations d’Eru Iluvatar eux aussi, naissent au tout début du Premier Age de la Terre du Milieu, en même temps que le premier lever de soleil ! Ce qui provoquera quelques moqueries de la part des Elfes les années suivantes puisqu’ils leur donnèrent le surnom affectueux d'”Enfants du Soleil”.

Devinez qui vient les accueillir encore une fois ? Ce bon vieux Melkor ! Ayant changé de nom sur sa carte d’identité au passage pour Morgoth (ça fait plus premier age!). Ayant senti le coup venir, il en profita pour les soumettre rapidement à sa volonté en leur promettant monts et merveilles. Un petit groupe d’insoumis parvient cependant à lui échapper et atteint rapidement le Rhovanion et l’Eriador.

Les Nains

Aulë, l’un des Valar de la Terre du Milieu était plutôt du genre impatient. Eru Iluvatar ayant beau lui répéter à longueur de journée qu’il avait commandé des habitants (Elfes & Hommes, suivez !) pour son parc d’attraction le petit Aulë perdit patience et créa en secret 7 petits nains tout droit sortis du conte de Blanche-Neige !

Eru s’en aperçut et lui demanda de les détruire, puis ayant pitié de ces petites bêtes barbues, il accepta de les intégrer à la Terre du Milieu après ses propres créations.

Pour la petite histoire, Yavanna, femme d’Aulë et créatrice renommée pour ce qui est de la flore d’Arda, eut peur en voyant les Enfants d’Iluvatar et les Nains arriver. Ayant compris que le petit-barbu maniait la hache avec habilité, elle créa les Ents afin de protéger les arbres des forêts ! Je vous épargne les disputes conjugales devant la TV le samedi soir…

Les Hobbits

Alors, là, choux blanc ! Bien heureux est celui qui pourra prétendre savoir d’où sortent les hobbits ! La première référence à cette race date de l’an 1050 du Troisième Age, lorsqu’ils quittèrent Vertbois (La Forêt Noire).

Avant cette année, aucune trace de leur histoire dans le monde de Tolkien ! S’il y a une race dont ils se rapprochent le plus, c’est bien celle des hommes mais on en sait malheureusement pas plus sur leur apparition.

Peut-être qu’à force de vivre dans les bois de la Forêt Noire, les hommes en eurent marre de se prendre des branches en pleine figure et décidèrent de ne plus grandir pour être tranquille à ce niveau là… Ou pas ?!


Nous voilà donc avec une Terre du Milieu peuplée et façonnée. Les histoires sur la création de cette terre et de ses premiers ages sont nombreuses et bien trop longues pour que je m’y attarde plus que de raison. Vous avez donc ici les bases et je vous invite à aller consulter le net pour y trouver plus d’informations sur la création d’Arda et de ses peuples.


Vous êtes maintenant parfaitement prêts pour en entendre un peu plus sur les 4 grandes races de la Terre du Milieu.

L’histoire continue avec le Livre 1 : “Concerning Hobbits” et son premier chapitre.

Page suivante : Livre 1 – Chapitre 1 : Semi-hommes et Petites-Gens

A bientôt,

~Yao

2 thoughts on “Volume I – Introduction

  • Nous ne te dirons jamais assez bravo pour tous le travail abattu, tant sur la forme et la gestion du site que sur le fond des articles. C’est toujours très intéressant d’avoir du nouveau contenu et cette nouvelle série va amplement satisfaire nos appétits intellectuels. Résumer de façon explicite le Silmarillion est loin d’être une tâche aisée.
    A propos de la première image que tu proposes, à mon sens les Aigles sont également des Maiar mais bon ça c’est un détail diront certain.
    Allez, chapitre suivant…

    • Merci Gamleth pour ces jolis compliments.

      Petite précision sur les Aigles puisque lors de mes recherches, je me suis aperçu que Tolkien avait changé son discours sur le sujet après la sortie du SdA.

      Dans la dernière de ses notes à ce sujet, datée par son fils de la fin des années 1950, Tolkien décida que les Grands Aigles étaient des animaux communs qui avaient été dotés du « langage par les Valar, et élevés à un haut niveau mais qui demeuraient sans fëar (sans esprit, sans âme)»”
      Source : 10e tome de l’Histoire de la Terre du Milieu.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :